Psychisme perturbé

Classé dans : Articles, Soins réalisés | 0

Monsieur X. subit un état anxiogène hyper-Magnetiseur Guerisseur Coupeur de feu Plouhaviolent depuis 3 mois. Il se croit observé partout et par tous, il est méfiant, inquiet, anxieux. Si le plombier vient faire une réparation chez lui, il pense qu’en fait, c’est un système de surveillance qui est mis en place pour le surveiller.

Il a pris rendez-vous avec une psychiatre afin de faire un bilan médical.

Avant de se rendre à son second rendez-vous, il vient me consulter et m’explique que sa vie a basculé à un moment où il allait changer d’orientation professionnelle et qu’il était très fatigué. Je lui pose toutes les questions que je pose habituellement dans certains cas particuliers, selon la nature apparente du mal et les causes que je soupçonne derrière ces symptômes.

Monsieur X. à ma question : « vous êtes-vous rendu dans un hôpital, dans une chambre mortuaire, à des obsèques récemment ? » fait appel à ses souvenirs.

Il se rend alors compte qu’à l’époque de sa réorientation professionnelle, où il était particulièrement épuisé, il s’est rendu dans une chambre funéraire pour rendre visite à une personne de son entourage avant les obsèques. Il me dit alors que dans les jours qui ont suivi, il a subi une perte de repères et s’est senti « déconnecté de lui-même».

Je vérifie au pendule et il s’avère qu’il est parasité par une entité (conscience désincarnée). Je commence le soin et là, des cliquetis* manifestent la présence de l’entité que j’aide alors à quitter le plan terrestre.

Monsieur X. me signale une quinzaine de jours plus tard qu’il va très bien, que ses idées sont claires comme elles l’étaient à son habitude avant cette perturbation. Il n’a pas eu besoin de suivi psychiatrique ni de médicaments (il a entre-temps consulté sa psychiatre qui l’a trouvé en bonne santé).

  • Il arrive que des personnes arrivent en soin, accompagnées d’une âme désincarnée en demande d’aide pour quitter les plans terrestres. Lorsque ceci se produit, l’âme en errance se manifeste par des bruits particuliers que j’ai appris à interpréter. Ma table de soins est pliante. Elle est équipée comme les bocaux de conserve “ Le Parfait ” de systèmes de fermeture métalliques pour la maintenir pliée en cas de transport. En cas de “ présences ”, ces petites parties métalliques se mettent à cliqueter au bout de la table. Je prends alors mon pendule et vérifie que se trouve bien là une âme désincarnée en demande d’aide.