Algues : Lithothamne – Chorella – Klamath

algues lithothamne, chlorella, klamath

 

Quatre algues, de mer ou d’eau douce pour reminéraliser, détoxiner, revivifier

Algues

 

Le lithothamne une algue reminéralisante

Définition et origine

Le lithothamne ou Phymatolithon calcareum (Pall.) W.H.Adey & D.L.McKibbin,(anciennement Lithothamnium calcareum) est une petite algue rouge de 2 cm appartenant à la famille des corallinacées produisant des concrétions calcaires. Elle est exceptionnellement riche en minéraux et oligoéléments organiques. Elle pousse par 15 à 25 mètres de fond, à l’abri de la pollution, sur les fonds rocheux principalement au large des Iles des Glénan, en Bretagne, dans la Manche et la Méditerranée ou encore au Mexique. Ces algues contiennent une grande quantité d’oligoéléments essentiels pour la santé humaine.
Description cycle de vie

Le lithothamne possède un thalle fortement calcifié (45% et 80% de carbonates ) de couleur rouge violacée, parfois rose vif, formant plusieurs « branches » pouvant aller jusqu’à 7 cm. Celui-ci forme des croutes fines sur divers substrats (cailloux, rochers, coquilles…) dans son stade juvénile, puis les « branches » du thalle se détachent pour mener une vie non fixée. Une fois mort, le lithothamne prend une coloration blanche-jaunâtre (due au calcaire) et ressemble à une pierre.
Principaux constituants

Le lithothamne alimentaire, est constitué du squelette de l’algue morte, sa composition en carbonate de calcium le rend d’une grande biodisponibilité. Teneur pour 100 g: Calcium (Ca) 32,6 g; Magnésium (Mg) 3 g; Sodium (Na) 0,92 g; Soufre (S) 0,39 g/100 g; Fer (Fe) 233 mg ; Cuivre (Cu) 2,7 mg; Zinc (Zn) 16,9 mg; Cobalt(Co) O,13 mg ; Iode 3,1 mg; Sélénium (Se) 0,012 mg. Le lithothamne contient aussi des acides aminés (proline, lysine), de la vitamine C, de l’acide aspartique et glutamique ainsi que des alginates.
Les propriétés et vertus du lithothamne comme complément alimentaire

Le lithothamne contient à lui seul 19 oligoéléments. Il permet une minéralisation complète chez l’humain.

A) Action sur l’acidité :

De part sa composition basique (PH égal à 9) et ses composants fortement assimilables par l’organisme (carbonate de calcium), le lithothamne est important dans le soutien et l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Le carbonate de calcium est un excellent anti-acide, il neutralise l’acidité :

Au niveau intestinal : gastrique (maux d’estomac, brûlures, reflux, gastrites et les ulcères gastroduodénaux).
Au niveau de l’organisme (acidose tissulaire) rencontrée dans de nombreuses affections du corps (rhumatismes, tendinites, déminéralisation, crampes, sciatique, gingivites, fatigue chronique…)

Le lithothamne aura un impact positif notamment en cas d’arthrite, de tendinite, de crampes mais aussi pour prévenir leur apparition (sportif…)

B) Sur les os :

Le calcium est indispensable à la minéralisation osseuse, il en assure la croissance, l’entretien et la solidité.

Sa richesse en oligoéléments, en minéraux, en carbonate de calcium, associée à son action anti-acide, permet un apport du calcium sous une forme parfaitement assimilable par l’organisme et confirment donc l’intérêt du lithothamne dans l’ostéoporose de toute nature.

Cette propriété minéralisante a été objectivée par une étude datant d’avril 2010.

Il peut aussi être conseillé pour renforcer tous les tissus de soutien (tissu conjonctif) en phase de cicatrisation, de réparation (fractures, chirurgie), de croissance (enfant, adolescent), et aussi les situations de carence potentielle (grossesse, allaitement, régimes alimentaires, intolérance aux produits laitiers) sans oublier la préparation à la pose d’implants en dentisterie ou en orthopédie.

C) Sur l’intestin :

Le lithothamne stimule le transit intestinal. Il joue un rôle anti-acide sur les muqueuses de l’estomac et de l’intestin ce qui permet de préserver la flore intestinale (d’où une action positive sur l’immunité). Il peut être conseillé dans les gastrites, les reflux et les ulcères gastroduodénaux. Il permet de diminuer le risque d’apparitions des polypes : intérêt dans la prévention du cancer du colon.

Il favorise la formation de l’hémoglobine (en lien avec sa richesse en fer) ainsi permet de prévenir l’anémie.

D) Sur le système nerveux :

Son action minéralisante rend le lithothamne efficace contre les états de stress, de fatigue chronique, de nervosité et de troubles du sommeil.

Extrait du site : http://www.aroma-celte.com/fr/content/37-algue

La chlorella pour la chélation

La chlorella a la réputation d’être un véritable « aspirateur » à toxines et métaux lourds ; revitalisante, elle renforce le système immunitaire, assainit la flore intestinale. De plus, elle est très nourrissante : jusqu’à 65/70% de protéines. Tout comme la spiruline, la chlorelle est une micro-algue d’eau douce apparue il y a plus de trois milliards d’années, contenant une quantité de nutriments et un taux de chlorophylle exceptionnels.

La chlorella fut découverte à la fin du XIXème siècle par un biologiste hollandais, mais resta longtemps simplement utilisée à des fins d’études scientifiques concernant la photosynthèse. Ce n’est qu’au milieu du XXème siècle que l’on prit conscience des vertus nutritionnelles extraordinaires de ce végétal puisqu’on le retint parmi quelques autres pour éliminer la faim dans le monde

Hélas la faim n’est toujours pas éradiquée, mais la chlorelle nous offre tout de même ses nombreux bienfaits thérapeutiques.

Une riche composition : ses bienfaits sont nombreux et le premier d’entre eux se trouve dans le CGF, le Chlorella Growth Factor, un processus de reproduction par division cellulaire exceptionnellement rapide puisque chaque cellule de la chlorelle se divise en vingt-quatre heures en quatre cellules filles. Or, ce CGF qui régénère les cellules de la chlorelle régénère également les nôtres et stimule notre système immunitaire. Plus précisément, le CGF, composé de vitamines, d’ADN, d’ARN, et d’acides aminés, provoque une augmentation des lymphocytes T et des cellules saines de l’organisme, accroît la production des lactobacillus au sein de la flore, et enfin, assure une stimulation énergétique de tout l’organisme pendant plus de dix heures, permettant notamment aux sportifs de gagner sensiblement en puissance et en résistance.

Un autre composant utile, la sporopolléine, qui est la membrane fibreuse de la chlorelle, lui permet d’absorber d’une manière tout à fait unique, de nombreux polluants comme les métaux lourds, les pesticides, les insecticides et engrais chimiques en les éliminant ainsi de la nourriture avec laquelle elle est mélangée, aidant aussi l’organisme à s’en débarrasser.

La chlorophylle est un autre élément essentiel de cette algue et assure tant par sa qualité que par sa quantité, une oxygénation maximale des tissus et un assainissement efficace de la flore intestinale. Cette association de la sporopolléine et de la chlorophylle combat aussi bien les polluants chimiques que les bactéries. C’est donc bien un des meilleurs « nettoyants » de l’organisme.

Enfin la chlorelle contient également en très grande quantité des minéraux et des vitamines, ce qui globalement en fait un complément alimentaire particulièrement revitalisant, tout spécialement riche en vitamine B et en phosphore : on peut aussi la prendre en cas d’insomnie.

Des propriétés étendues
La première propriété reconnue de la chlorelle était simplement d’ordre nutritif. Durant la première guerre des expériences furent faites pour nourrir les troupes allemandes à l’aide de cette algue.

A l’état naturel, la chlorelle reste très indigeste et il a fallu attendre les années 70 pour la rendre assimilable à l’aide d’un procédé d’éclatement de sa membrane cellulaire.

Parallèlement au Japon, on a commencé à utiliser cette algue dans les boissons et les biscuits distribués aux enfants, avant d’étudier ses vertus médicinales proprement dites et découvrir qu’elle a des effets bénéfiques dans la lutte contre la constipation, les ulcères gastriques, et duodénaux, les cicatrisations, la régénération des cellules et la protection contre les maladies respiratoires.

Aujourd’hui des études ont permis d’établir une liste précise de ses propriétés.

  • restaure la flore intestinale et normalise la constipation,
    stimule les défenses immunitaires et agit comme un antibiotique,
    régule l’équilibre acido-basique,
    calme le système nerveux, et lutte contre l’insomnie
    régénère les cellules
    combat l’hypertension
    diminue le mauvais cholestérol et augmente le bon
    fixe et élimine les toxines et les métaux lourds
    favorise la cicatrisation
    referme les gencives sur les dents déchaussées (en application externe)
    atténue certains troubles liés à la ménopause
    augmente l’énergie chez les sportifs, les convalescents, les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que chez les stressés ou les fatigués
    augmente la densité musculaire chez les enfants

et bien, sûr, aucune contre-indication n’a jamais été notée. Mais, étant douée de la capacité d’absorber les métaux lourds, la chlorelle doit être impérativement choisie dans le circuit du marché bio et de la diététique

PROPRIETES

– antioxydant
– riche en ADN/ARN végétal
– contient de la vitamine B12
– élimine les toxines
– renforce les défenses naturelles
– régulateur général
– énergisant
– contient 17 vitamines et minéraux, 18 acides aminés et 4 fois plus de chlorophylle que la spiruline.

LES SYNERGIES

Pour une action décuplée, la chlorelle peut se prendre avec d’autres plantes et compléments nutritionnels, et tout d’abord, avec ceux qui, comme elle, luttent contre la pollution : alkyls-glycérols.Certains d’entre eux bénéficient d’une synergie vraiment exceptionnelle.

L’herbe de blé, l’herbe d’orge enfin, s’allient aussi très bien à la chlorelle et à la spiruline dans tout régime détoxiquant et surtout dans le cadre d’une cure de minceur.

De plus, l’action conjuguée des différentes chlorophylles agit comme anti-inflammatoire et antioxydant. On conseille de prendre le mélange quand l’estomac est creux, vingt minutes avant un repas.

La chlorella s’utilise comme un complément alimentaire, ce n’est pas un médicament.

Sous réserve de vérification que cette plante ne soit pas incompatible avec votre métabolisme (allergies etc. Consulter un professionnel de santé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorella

De nombreuses études attestent des qualités de la klamath et de ses atouts pour la santé :

Avantages et vertus de la klamath

La klamath est riche en molybdène, oligoélément favorisant la fixation du fer, utile en cas d’anémie.

Elle est une source de Bore, oligoélément diurétique et efficace contre l’obésité.

Elle booste le métabolisme (3).

La klamath a des vertus anti-inflammatoires, antioxydants, stimule le système immunitaire et les défenses naturelles.

Comme les algues riches en chlorophylle, c’est un excellent détoxifiant, luttant contre les métaux lourds.

Grâce à sa concentration en PEA (phényléthylamine) qui stimule la production d’endorphines, et à sa concentration en acides gras essentiels, la Klamath a des effets bénéfiques sur le système nerveux, l’énergie mentale, la concentration, et a un effet stimulant qui s’apparente à un léger antidépresseur(4).

Sources de l’article :

La klamath ou le dopage autorisé

Inhibition de la cyclooxygénase
Source Biocontact N° 210
klamathvalley.com/pilotstudy.html
positivehealth.com/articles/nutraceuticals/2671

15 décembre 2013

LES BIENFAITS DE LA SPIRULINE – Conférence Dr Jean DUPIRE –

Pourquoi tant d’intérêt pour la spiruline

JPEG - 9.7ko
Spiruline au microscope.

L’analyse détaillée de l’algue provoqua une véritable révolution nutritionnelle. Championne toutes catégories, la spiruline contient plus de protéines, de fer, de bêta-carotène, de vitamine B12, d’acide gamma-linolénique qu’aucun autre aliment connu! De plus, ses nutriments sont hautement assimilables de par sa structure bactérienne.

La spiruline, un concentré de vitalité qui gagne à être connu et consommé.

Les 5 médailles d’or de la spiruline:

Voici les 5 nutriments qu’elle contient en plus grande quantité que n’importe quel autre aliment végétal ou animal, connu à ce jour sur terre:

  • Protéine (65% digeste à 92%), contentant les 20 acides aminés.
  • Bêta-carotène, (précurseur de la vitamine A)
  • Fer
  • Vitamine B12
  • Acide gammalinolénique (chef de fil des omegas 6). Les protéines, le beta-carotène et le fer sont les trois plus grandes carences au monde. Que la spiruline les ait concentrés dans de telles proportions suffirait à ce qu’elle soit connue de tous.

Elle contient encore de nombreux autres éléments:

PNG - 62.2ko
Spiruline au microscope. Photo: F.PITOIS
  • Calcium, magnésium, potassium Oligo-éléments, Enzymes de détoxication (SOD). Trois pigments qui lui permettent de profiter d’un large spectre lumineux pour réaliser la photosynthèse:
  • Le bêta carotène (rose orgemont),
  • La chlorophylle (vert)
  • La phycocyanine (bleue), caractéristique de cette famille de cyanobactéries dont fait partie la spiruline et qui est un stimulant du système immunitaire très recherché.
  • Vitamines: l’ensemble du groupe B, la vitamine E et la vitamine K. La spiruline est un aliment très riche et très complet, sauf pour ce qui concerne la vitamine C, l’iode et les Oméga 3. Ceux ci peuvent être apportés par des agrumes (vitamine C) et du poisson gras (iode, oméga 3).

En conclusion, la spiruline joue un triple rôle: Elle nourrit, détoxique et stimule le système immunitaire.

L’Avis du Dr Jean Dupire. Auteur de ” la spiruline: un super aliment”
Rencontres d’Automnes 2014

Voir article: “VVS-Vous et votre Santé” N°31 – Janvier et février 2015

PDF - 3.9Mo
Article de Jean DUPIRE VVS – janv & févr 2015 N°31


Voir la vidéo

Voir en ligne : http://youtu.be/edgK3dgzLsE